Le système de santé asiatique est mondialement réputé pour sa qualité, son innovation et son accessibilité. Grâce au tourisme et travailleurs du monde entier, la région a su développer une industrie en plein essor avec des prix bon marché et des infrastructures innovantes. Que ce soit pour de simples visiteurs ayant besoin d’un check up ou pour des résidents de longue durée, les praticiens fournissent un bilan fiable et professionnel. Mais quels sont les trois pays asiatiques qui disposent des meilleurs* systèmes de santé ?

*Le classement suivant a été établi d’après celui des meilleurs systèmes de santé au monde de Bloomberg. Ses critères étaient l’espérance de vie, le coût des soins de santé en pourcentage du PIB et le coût des soins de santé par habitant.

Hong Kong dispose d’un système de santé bien établi et peu coûteux. Le gouvernement fournit tous les services de santé publique gratuitement ou à un prix modique, même pour les résidents non permanents disposant d’un visa valide.

Comment ça marche?

Le système de santé est divisé entre le privé et le public, avec 41 hôpitaux publics et 12 hôpitaux privés. Le secteur privé et public sont tous deux de grande qualité. Si vous choisissez de vous faire soigner dans les structures publiques, vous n’avez pas besoin d’assurance privée.

Toutefois, de nombreux expatriés choisissent une assurance privée car le gouvernement a imposé certaines règles aux étrangers. Il vous en faudra alors une bonne, car les factures peuvent être extrêmement élevées (2e pays ayant le secteur privé au coût le plus élevé du monde).

Organisation

Vous trouverez des soins médicaux près de chez vous, grâce à une organisation médicale par région. Le numéro d’urgence pour une ambulance à Hong Kong est le 999.

Cependant, ce que la santé publique ne couvre pas, ce sont les soins dentaires! Vous devez vous faire soigner par un dentiste privé et souscrire une assurance maladie complémentaire si vous souhaitez assurer ces soins

Les coûts des soins de santé

Consulter un médecin généraliste ≃ 50 HKD (6,45 USD)

Première consultation chez un spécialiste ≃ 100 HKD (13 USD)

Suivi ≃ 60 HKD (7,7 USD)

Séjours à l’hôpital ≃ 100 HKD/jour (13 USD)

Les avantages
– Pratiquement gratuit
– Des services de haute qualité
– D’excellents soins d’urgence et de maternité
– De nombreux médecins anglophones

Les inconvénients
– Ne couvre pas les soins dentaires
– De longs délais d’attente
– Les médecins peuvent traiter leurs patients de manière assez directe

Si vous voulez en savoir plus sur le système de santé propre à Hong Kong, cliquez ici (govhk).

Le système de santé à Singapour est supervisé par le ministère de la santé (MOH) du gouvernement de Singapour. Classé comme l’un des meilleurs au monde pour beaucoup (OMS, Bloomberg), vous aurez accès à d’excellents établissements de santé ainsi qu’à des spécialistes anglophones.

Mais en tant qu’expatrié ou non-résident, est-ce gratuit ?

Le système de santé de Singapour n’est pas gratuit. Les résidents permanents et les citoyens doivent verser des cotisations mensuelles sur leur “Medisave”, prélevées automatiquement sur le salaire (environ 9 %). Vous voulez en savoir plus ? Nous vous avons fait un guide à ce sujet.

Comment ça marche?

Le système de santé est divisé entre 9 hôpitaux privés et 14 hôpitaux publics. Les deux types d’hôpitaux ont à peu près la même qualité, mais il faut tenir compte de l’emplacement, du type de chambre et du coût.

Le numéro d’urgence pour une ambulance à Singapour est le 995.

Coûts des soins de santé pour les non-résidents

La différence de prix est énorme entre les hôpitaux publics et privés. Sans les subventions du gouvernement, les coûts des soins publics peuvent quasiment s’aligner à la hauteur des soins privés. C’est pourquoi les expatriés devraient investir dans des assurances privées lorsqu’ils s’installent à Singapour.

Dans les hôpitaux publics

Consultations chez un médecin généraliste ≃ 48 SGD (30 USD) dans les cliniques centrales

Première consultation chez un spécialiste≃ 125 SGD (85 USD)

Séjours à l’hôpital ≃ 500 SGD/jour (315 USD) dans une chambre du service A (1 lit) et 80 à 200 SGD (50-130 USD) pour une chambre du service B2 (5-6 lits)

Dans les hôpitaux privés

Consulter un médecin généraliste ≃ 74 SGD et plus (Minimum 50 USD)

Séjours à l’hôpital ≃ de 250 SGD (170 USD) dans une chambre à 4 lits à 700 SGD (480 USD) et plus pour une suite privée

Les avantages
– Moins cher pour les résidents permanents ou les citoyens
– Un des meilleurs systèmes médicaux (classé 6ème pays par l’OMS pour l’efficacité de son système de santé)
– Des délais d’attente courts

Les inconvénients
– Coûteux pour les non-résidents
– Nécessité d’une couverture complète des régimes d’assurance privée
– Vous serez traité comme un client

En Corée du Sud, le système de santé est supervisé par le Service national d’assurance maladie (NHIS). Il s’agit d’un système de très haute qualité, tant pour les résidents que pour les non-résidents. En tant qu’étranger, vous devrez vous inscrire au régime national de santé après avoir vécu dans le pays pendant six mois. Vous trouverez des médecins anglophones dans les zones urbaines, mais pensez à avoir un dictionnaire franco-coréen avec vous à tout moment. Il arrive souvent de tomber sur quelqu’un ne parlant pas anglais.

Comment ça marche ?

Le système de santé est divisé entre les hôpitaux et les cliniques publics. Pour les maladies courantes, il est très courant de se rendre dans les hôpitaux publics. Toutes les spécialités sont pratiquées mais il faut prendre un rendez-vous sur le site de l’hôpital et payer avant la consultation.

Le numéro d’urgence en Corée est le 119.

Est-ce gratuit?

Non, mais les prix sont raisonnables (prix affichés ci-dessous).
Vous devrez payer les frais avant les soins, même en cas d’urgence. Si vous n’avez pas de liquidité, vous risquez de ne pas être soigné.

Les coûts des soins de santé

Consulter un médecin généraliste ≃ 10,660 KRW (8 USD)

Première consultation chez un spécialiste ≃ max 200,000 KRW (162 USD)

Les avantages du système de santé sud-coréen
– Précurseur dans les traitements de la peau
– Des coûts raisonnables
– Les installations médicales sont modernes et efficaces
– Si vous y travaillez, la loi exige que votre employeur vous couvre

Les inconvénients du système de santé sud-coréen
– La pollution de l’air est un problème majeur en Corée, soyez prudent si vous êtes asthmatique
– Disparité des installations médicales entre les zones urbaines et les campagnes
– Système axé sur le traitement plutôt que sur la prévention, laissant de côté les questions de santé à long terme

Pour plus d’informations sur la santé à Singapour, vous pouvez consulter nos articles.

Nos conseillers UEX sont à votre disposition par email : advisors.asia@april.com. Nous serons ravis de répondre à toutes vos questions et de vous accompagner sur la personnalisation de votre assurance et de celle de chacun des membres de votre famille, afin qu’elle soit la plus adaptée à vos besoins et à vos souhaits.